Le chien et sa communication

Partager l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Je me lance aujourd’hui dans un article, jusqu’à présent je me contentais de relayer des articles intéressants que je glanais sur internet.

J’ai très souvent constaté que lorsqu’il y avait un problème dans un couple chien-humain l’une des premières choses qui ne va pas, c’est la communication entre les deux individus.

Le chien est un animal social, et par conséquent cherche à communiquer avec son environnement, et bien sûr, dans un premier temps avec les humains qui vivent avec lui.

Il y a des fois où je me dis que cela doit être bien frustrant pour un chien d’être aussi souvent incompris, ou pas écouté.

La communication du chien est essentiellement corporelle, l’une des difficultés pour l’humain est de comprendre les signaux donnés par l’animal, c’est un système complexe qui en fonction des situations peut-être interprété différemment.

On connait ce qu’on appelle les signaux d’apaisement, pour ma part je préfère parler de signaux de communication, car ces signaux peuvent être utilisés pour autre chose qu’une tentative de désengager un conflit, mais pour exprimer un mal être, un stress, une joie… On va avoir des chiens plus expressifs que d’autre, plus introvertis ou bien inhibés dans leur communication en fonction de leur race, leur caractère ou bien tout simplement leur personnalité.

Et je crois que l’une des plus grandes difficultés est d’interpréter ce système.

Avec du recul me dis que c’est dommage que l’on occulte autant dans les cours canins, cet aspect important des interactions avec son compagnon à 4 pattes, j’aurai même tendance à dire que l’on devrait commencer par ça.

Je vois beaucoup de gens qui demandent à ce que leur chien apprenne à obéir, à faire des tours ou autre, mais comment peut-on demander au chien tel ou tel chose sans connaitre ses limites et ses capacités ?

Si le chien exprime un mal être comment peut-on espérer de lui un bon comportement ?

Etre à l’écoute de son chien c’est lui donner la capacité de respecter ses limites et la chance de rester dans la réussite.

Pour ma part je pense que communiquer avec son chien n’a rien de mystique, il faut rester dans la simplicité pour avoir la possibilité de décoder la complexité des signaux donnés par l’animal.

Prendre du temps pour lire son compagnon, et essayer d’améliorer sa manière de communiquer avec son chien.

L’une des choses que j’aime essayer de transmettre à mes clients c’est communiquer avec son compagnon dans le silence ou avec un minimum de parole.

Il est très intéressant d’observer comment la relation peut progresser quand la communication devient plus saine.

Quand on observe un petit peu notre manière de communiquer avec les chiens on s’aperçoit qu’on est très souvent incohérent, notre corporel donne des informations contraires à ce que nous exprimons oralement.

Quand on sait l’importance de la communication corporelle on se dit que finalement nos chiens sont bien gentils de faire ce que l’on leur demande.

Peut-être que si aujourd’hui on partait d’un postulat mon chien me parle et je veux apprendre à l’écouter, on améliorerai grandement notre relation avec notre partenaire à 4 pattes.

Le chien n’a pas la capacité de modifier sa communication, par contre nous nous avons la capacité de nous mettre à son niveau et d’être des interlocuteurs valables.

A la suite de cet article je serai très content de pouvoir interagir avec mes lecteurs sur les interrogations apportées par cet article, qui est pour moi plus une réflexion philosophique sur le monde dans lequel nous demandons à nos chiens de vivre.

Vous avez des questions ?

Vous avez des questions ?